L'accompagnement des aidants en officine

La France compte environ 11 millions d’aidants informels. Les aidants informels viennent en aide à un proche en perte d’autonomie dans les activités quotidiennes de la vie, et ce de manière non professionnelle. Ils peuvent ainsi par exemple venir chercher le traitement de la personne aidée à l’officine. Au-delà de leur savoir-faire, les pharmaciens et les préparateurs ont un savoir-être et peuvent adopter une posture éducative pour accompagner au mieux l’aidant et l’aidé.

Dans le cadre d’une thèse d’exercice en pharmacie, l’impact d’une action d’information à propos des aidants sur la posture éducative de l’équipe officinale est évalué. Pour ce faire, les pharmaciens, les préparateurs et les étudiants de 5ème et 6ème année de pharmacie, travaillant dans une officine en Bourgogne-Franche-Comté, sont invités à participer à l’étude EPPIC. Celle-ci  se déroule en trois temps :

1) Évaluer les connaissances des professionnels officinaux au sujet des aidants par un questionnaire électronique de perception ;

2) Suivre une action d’information en e-learning à propos des aidants, puis compléter un questionnaire de satisfaction électronique ;

3) Évaluer l’impact de l’action d’information sur la posture éducative de l’équipe officinale via à un questionnaire de perception électronique à 1 et 3 mois post-inclusion.


Si vous êtes pharmacien, préparateur ou étudiant en pharmacie de 5ème ou 6ème année et exercez dans une officine en  Bourgogne-Franche-Comté : 

Pour en savoir plus ou pour participer, contactez-nous via le formulaire de contact .




Publié le 03/05/2019 par Astrid POZET